21/07/2021 - 27/07/2021

@wbsc    

Hosted by:   JPN

Softball Olympic Games 2021 - Official Payoff

La receveuse japonaise Yukiyo Mine reste concentrée sur son objectif de deuxième médaille d'Or Olympique de softball

La receveuse japonaise Yukiyo Mine reste concentrée sur son objectif de deuxième médaille d'Or Olympique de softball
22/01/2021
Première en partant de la droite sur la photo, Mine est sortie de sa retraite pour viser une deuxième médaille d'or Olympique.

Nous sommes en finale du tournoi de softball des Jeux Olympiques de Pékin 2008 et le Japon va bientôt entrer dans l'histoire. Avec une coureuse en première base et deux retraits, Caitlin Lowe se présente à la frappe pour les Etats-Unis. Yukiyo Mine est derrière le marbre, regarde sa lanceuse et lui indique le signal. Elle l'a fait 412 fois lors des deux derniers jours. Yukiko Ueno lance une tombante au coin extérieur, Lowe frappe un roulant sur la troisième base. L'équipe nationale de Softball Féminin du Japon a remporté la médaille d'or Olympique pour la première fois de son histoire.

Receveuse âgée de 20 ans, Mine était derrière le marbre lors de la performance historique d'Ueno qui a effectué 413 lancers en deux jours pour mener le Japon à la médaille d'or. 13 ans plus tard, elle est dans la sélection préliminaire du Japon, et vise à conserver son titre Olympique lors des Jeux de Tokyo cet été.

"J'ai fortement ressenti que retourner aux Jeux était un challenge que je ne pourrais accomplir que maintenant," a déclaré Mine à Nagoya TV

En 2014, Mine avait pris sa retraite après avoir remporté deux Championnats du Monde de Softball Féminin WBSC consécutifs (2012 et 2014).

"J'ai gagné l'or aux Jeux Olympiques et deux fois les Championnats du Monde, je pensais que c'était suffisant pour ma carrière de softball," a t'elle dit.

WBSC Baseball World Ranking Bahamas

La victoire japonaise à Pékin 2008 marque la seule édition lors de laquelle les Etats-Unis n'ont pas remporté la médaille d'or en softball Olympique

Elle a cependant décidé de sortir de sa retraite après l'annonce d'août 2016 indiquant que le softball reviendrait au programme Olympique pour les Jeux de Tokyo 2020. "J'ai vu les actualités mentionnant que le softball reviendrait pour les Jeux Olympiques de Tokyo, alors j'ai pensé que je pouvais y retourner ! J'étais si surprise...que j'ai décidé de revenir."

Mine ne faisait pas partie de l'équipe japonaise qui a remporté la médaille d'argent aux Championnats du Monde de Softball Féminin WBSC 2018 à Chiba, au Japon. Haruka Agatsuma était la receveuse partante de l'équipe, la jeune Saori Yamauchi (18 ans) sa remplaçante.

Vous pourriez aussi être intéressé par:
- Olympic Rewind Series - Pékin 2008: le Japon et les Etats-Unis s'affrontent pour la médaille d'or
- L'équipe Olympique de Softball australienne réduit son effectif préliminaire à 23 joueuses
- L'équipe nationale de Softball Mexicaine débute l'année Olympique par un camp d'entraînement en Californie
- Tokyo 2020: La manager de l'équipe Olympique de Softball japonaise parle de ses lanceuses et du potentiel de son équipe

"Les receveuses jeunes, plus expérimentées et de nombreuses autres joueuses ont été sélectionnées...Je pensais qu'il serait difficile pour moi de jouer de nouveau en équipe nationale," a admis Mine qui avait été parfaite défensivement à Pékin avec 33,3% de retraits sur tentatives de vol.

Néanmoins, après la Japan Softball League 2020, la receveuse des Toyota Red Terriers a été sélectionné dans l'effectif préliminaire pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Avec trois receveuses pour (très certainement) deux places dans l'effectif, Mine est en compétition avec Agatsuma et Nayu Kiyohara pour participer aux Jeux Olympiques.

"J'attendais l'opportunité. J'étais prête ! Remporter la médaille d'or est l'opportunité pour de nombreuses personnes de comprendre la beauté du softball, je veux faire de mon mieux pour gagner."


Tokyo 2020 – Olympic Softball