21/07/2021 - 27/07/2021

@wbsc    

Hosted by:   JPN

Softball Olympic Games 2020 - Official Payoff

La médaille d'or de Yukiko Ueno à Tokyo 2020 s'ajoute à une carrière légendaire

La médaille d'or de Yukiko Ueno à Tokyo 2020 s'ajoute à une carrière légendaire
03/08/2021
Yukiko Ueno, qui a fêté ses 39 ans le 22 juillet, a lancé 100 manches dans sa carrière Olympique, concédant 55 coups sûrs, 14 points mérités et 13 buts-sur-balles, retirant 89 frappeuses sur prises. Sa moyenne de points mérités est de 0,98.

Il y a une semaine, Yukiko Ueno a à nouveau écrit l'histoire au Yokohama Stadium, menant le Japon à sa deuxième médaille d'or Olympique de softball consécutive, 13 ans après sa légendaire performance à Pékin 2008. La lanceuse âgée de 39 ans a ajouté une deuxième médaille d'or à sa brillante carrière qui comprend aussi deux titres consécutifs aux Championnats du Monde de Softball Féminin WBSC 2012 et 2014.

Tokyo 2020 représentait la troisième participation Olympique d'Ueno. A Athènes 2004, la native de Fukuoka avait lancé le premier et seul match parfait de sept manches de l'histoire Olympique du softball. Le 20 août 2004, le Japon avait affronté la Chine dans le dernier match du premier tour des Jeux Olympiques d'Athènes 2004, un match couperet pour l'équipe japonaise. Agée de 22 ans, Ueno avait accompli la plus belle performance individuelle du softball Olympique dans une rencontre. Le Japon avait terminé avec la médaille de zone.

"Ueno et moi faisons partie de la même équipe depuis 20 ans désormais," a commenté la manager du Japon Reika Utsugi, qui jouait troisième base aux côtés d'Ueno lors de la victoire pour la médaille de bronze à Athènes 2004, après la conférence de presse faisant suite à la rencontre d'ouverture de la compétition face à l'Australie. "Je crois qu'Ueno est la raison pour laquelle nous sommes devenus si forts comme équipe et avons rêvé de remporté l'or Olympique."

En 2008 Ueno était l'actrice principale de l'un des plus grands retournement de situation des Jeux Olympiques. Elle a lancé 28 manches en deux jours, effectuant 413 lancers pour mener le Japon à sa première médaille d'or Olympique en softball. Après avoir lancé neuf manches dans la matinée, s'inclinant 4-1 face aux Etats-Unis, la droitière était de nouveau dans le cercle l'après-midi et avait lancé 12 manches dans une victoire 4-3 face à l'Australie pour se qualifier en finale. Le lendemain, elle était de retour et avait lancé un match complet pour décrocher la médaille d'or face aux Etats-Unis.

"J'étais étudiante au lycée lorsque les Jeux Olympiques de Pékin se déroulaient, alors c'est presque un miracle de jouer aujourd'hui avec Ueno," a déclaré la joueuse complète Yamato Fujita qui a été nommée MVP de la compétition Olympique de softball de Tokyo 2020. "Je suis honorée d'avoir pu vivre ce grand moment avec elle. Je retire de cette expérience que si vous n'abandonnez pas, un rêve devient réalité. Je veux que les enfants continuent à jouer au softball sans abandonner leurs rêves."

Jessica Mendoza a assisté à la performance d'Ueno de deux manières différentes. En 2004 et 2008 elle était l'adversaire de la superstar japonaise en tant qu'Olympienne, et à Tokyo elle a vu Ueno gagner à nouveau l'or en tant que commentatrice pour une télévision américaine. En quoi la Ueno de 2021 est différente de cette de 2008 ?

"Elle cache plus la balle," a déclaré Mendoza à la WBSC. "Nous étions capables de lire une partie de ses signaux mais elle fait du très bon travail. Elle a changé sa motion alors elle vient couvrir le côté avec son gant, cachant la balle bien plus qu'elle ne le faisait dans le passé.

"Son changement de vitesse est encore meilleur qu'il ne l'était. Elle a aussi ajouté une balle courbe en changement de vitesse, qu'elle n'avait pas en 2008. Elle s'est bien occupée ces 13 dernières années et elle n'a peut-être plus la même endurance mais elle est toujours aussi forte."

Ueno a déclaré que sa performance lors du succès à Tokyo 2020 était "complètement différente" de la médaille d'or à Pékin.

"Aux Jeux de Pékin j'étais désespérée de lancer de n'importe quelle manière. Je lançais avec beaucoup de puissance, autant de lancers que je pouvais. Désormais je sens que je lance plus avec l'aide de l'équipe. Je fais ce que j'ai à faire. La sensation est différente et je crois que j'arrive à lancer avec la connaissance qui s'accumule avec l'âge."

Ueno a lancé 100 manches dans sa carrière Olympique, concédant 55 coups sûrs, 14 points mérités, 13 buts-sur-balles et retirant 89 frappeuses sur prises. Sa moyenne de points mérités est de 0,98.

Cette fois-ci Ueno n'a pas lancé la finale seule. La jeune gauchère Miu Goto est entrée dans le cercle pour lancer une manche du match pour la médaille d'or, préparant le retour d'Ueno en septième manche pour clore la compétition. Utsugi a félicité Goto et l'a comparé à la jeune Ueno qu'elle avait rencontré au début des années 2000. "Ueno est vraiment un modèle, j'ai beaucoup de respect pour elle !," a déclaré la lanceuse âgée de 20 ans. "Alors entendre quelqu'un dire que je lui ressemble me rend très heureuse. Je veux continuer à jouer au softball pour me rapprocher d'elle."

Est-ce qu'Ueno serait prête pour une potentielle compétition Olympique de softball à Los Angeles 2028 ? "Je ne peux pas penser aussi loin aujourd'hui," a t'elle déclaré en conférence de presse après le match pour la médaille d'or. "J'ai pris beaucoup de plaisir à lancer aujourd'hui. J'avais très envie de lancer jusqu'au bout de mes capacités. Si je lance encore à ce moment-là cela pourrait être une possibilité d'entrer à nouveau dans le cercle (rires)."

Tokyo 2020 – Olympic Softball